Google+

mardi 3 mai 2011

1er mai : jour de pêche... à l'audience

Le 1er mai a ses charmes : les brins de muguet, les défilés, la pêche à la ligne... et l'audience des sites Internet d'information. Ce jour-là, la plupart des quotidiens -grand bien leur fasse- ne paraissent pas. C'est la tradition. Mais l'actualité elle, ne s'arrête pas et les sites Internet non plus. Résultat l'audience des sites Internet grimpe. Même quand le 1er mai tombe un dimanche comme c'était le cas cette année.

Soyons clairs, la hausse de l'audience n'a rien de vertigineux, mais elle est bien réelle.

J'y vois trois raisons :

1. Le besoin d'information faiblit peu. Même un jour férié.
2. Il n'y a pas moyen de trouver un journal en kiosque et de toute manière pas un kiosque ouvert (ou presque).
3. (et c'est à mon sens la raison la plus importante) Les Internautes ne viennent pas sur les sites Internet pour lire des journaux. Ils y viennent pour lire des informations traitées par des journaux, la nuance est primordiale.

Tout cela tend à prouver (encore une fois) qu'Internet n'est pas le fossoyeur de la presse papier pas plus que de la PQR.

On peut même penser qu'avec le développement de l'usage d'Internet et aussi le développement de l'usage de la recherche d'informations sur Internet, les Internautes se dirigeront de plus en plus vers des sites d'information qui ressemblent de moins en moins à des journaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire